Hervaldsheim Textile Réalisations Costume masculin de noble, début XIIème, est de la France

Costume masculin de noble, début XIIème, est de la France

Index des pages

5°/ Le matériel

5.1°/ Le tissu

De part le drapé des manches, je me suis orienté vers un drap de laine le plus fin possible. J'ai fini par dénicher l'oiseau rare dans le quartier St pierre à Paris : un magnifique coupon de 3m violet soutenu, pour 25 €. Bien entendu, les photos qui suivent peuvent difficilement rendre la finesse de ce drap mais en gros, on dirait du lin avec le tombé de la laine. En plus, il ne peluche pas du tout. Bref, que du bonheur à travailler, à part l'odeur de mouton défraichi quand on le repasse. J'ai vérifié la possibilité d'une telle couleur. Elle semble difficile, mais pas impossible, à obtenir aussi "foncée" et soutenue. On peut notamment l'avoir à partir de mélanges à base de bois de Braize (importé d'Inde). Une autre solution, plus directe, est d'utiliser du bois de Campèche, mais comme celui-ci vient du nouveau monde, ce n'est pas cohérent historiquement.

 Comme certaines enluminures montrent un côte face aux tuniques, j'ai supposé qu'il était possible de les doubler. Histoire de conserver un drapé fluide, j'ai cherché du satin de soie. La chance aidant, j'ai trouvé mon bonheur dans le même magasin : un coupon de 3m, couleur taupe verdâtre, pour 30 €. Malheureusement, il faisait 136cm de large ce qui ne m'a pas permis de doubler entièrement la tunique. Le buste n'est donc pas doublé.

Enfin, pour les bandes de décoration, j'ai pris un drap relativement fin de laine sergé, marron, avec des reflets dorés, Au final, ce n'était pas forcément un choix judicieux : ma douce a eu quelques problèmes pour broder correctement sur le sergé et il rigidifie un peu trop la tunique, quoique c'est peut être du à la broderie.

5.2°/ La broderie

La broderie est entièrement faite en laine que j'ai acheté à Pontoise, au stand d'une madame anglaise que les habitués de Pontoise doivent connaître. La laine est filée et teinte naturellement. J'ai choisi des coloris qui tranchent suffisamment sur la couleur de la bande marron mais qui rappellent un peu la couleur de la tunique. Ce qui est peut être une erreur en soi, mais bon ... Le seul hic est la laine violette qui est teintée au bois de campêche (cf. remarque ci-dessus).

Il est relativement fréquent de trouver une enluminure où l'on voit des bandes de décorations brodées ou en galon. Malheureusement, elles sont relativement peu détaillées et surtout assez peu variées. Les principaux motifs que j'ai pu trouver sont sur les images ci-dessous :

Alencon-ms0011-001v-detail ChalonSurSaone-ms0008-104v-detail Dijon-ms0129-004v-01-detail Tours-ms0924-f26-detail Paris-Mazarine-ms0003-151v-detail Paris-BNF-Latin5411-181-detail

 Le premier est le plus courant : une suite de ronds, éventuellement ovales ou bien alternance ronds/ovales. Le deuxième et troisième sont en gros un rond central avec quatre petits ronds autour. Au vu de la seconde enluminure, il est possible que ces 5 ronds soient en fait tous des pierres. La quatrième enluminure présente une variation plus rares : les 4 petits ronds sont accolés au rond central. Encore une fois, rien n'exclu que ce soient en fait des pierres. Les deux dernières sont relativement rares par rapport aux autres : des sortes d'écailles/demi-cercles disposées en alternance et/ou opposition.

Pour être tout à fait honnête, j'ai dessiné les motifs de mes borderies avant de faire ces recherches, en me basant uniquement sur le style classique des enluminures XIIème (qui vaut aussi pour d'autres siècles) : des motifs floraux avec des feuilles simples, ou bien multi-lobes, et pas mal d'arcs brisés. C'est donc avec plaisir que j'ai trouvé des exemples approchant après coup.

5.3°/ Les "cailloux"

Pour compléter et mettre en relief les broderies, j'ai choisi de coudre de petites pierres. On en voit plein sur les enluminures ci-dessous :

Paris-BNF-Latin104-029v-detail Paris-StGenevieve-ms0008-041v-detail Paris-StGenevieve-ms0008-178v-detail

 Une question se pose tout de même : les pierres peuvent-elles être cousue sur la broderie ou bien uniquement à côté ? N'ayant pas de réponse toute faite, et surtout ayant une idée précise du rendu que je voulais, j'ai apposé certaines pierres par dessus la broderie.

J'ai aussi choisi des pierres dont la couleur s'accorde avec le reste de la tunique mais ... au goût moderne. J'ai donc des améthystes violettes et des cornaline oranges. Mais comme elles sont toujours disposées sur du jaune pétant ou bien du marron doré, il n'y a en fait jamais de ton sur ton,

 

Hervaldsheim Textile Réalisations Costume masculin de noble, début XIIème, est de la France